© 2017 par Just Runners. Créé avec Wix.com

  • Just Runners
  • Instagram B&W

Just Runners, des histoires toutes simples de coureurs

Peut-on écrire sur la course à pied

quand tout a déjà été dit ? 


La presse spécialisée nous inonde de conseils et de plans d'entraînement. De brillants athlètes, comme Scott Jurek ("Eat and Run"), ont signé des témoignages vibrants sur leur univers. Sans oublier que des auteurs aussi célèbres qu'Haruki Murakami ("Autoportrait de l'auteur en coureur de fond") ont eux aussi cherché à explorer le principe fondamental de la course à pied, ou l’art de « se consumer au mieux à l’intérieur de ses limites individuelles ». 


Je m'appelle Lison Martinez. Ancienne journaliste free lance, je travaille aujourd'hui comme cadre dans la fonction publique territoriale. Autant vous dire que je suis vraiment ce que l'on appelle un "coureur amateur". Comme bon nombre de runners anonymes et sans prédisposition génétique particulière, j'ai débuté la course à pied voilà 5 ans pour me changer les idées, me muscler un peu, élargir mon horizon... avant d'entrelacer pas à pas cette discipline avec ma vie quotidienne. Le goût de la course étant immensément répandu, j'ai alors partagé des footings avec d'autres coureurs ; pris le pouls de la littérature du genre dans toutes ses dimensions ; croisé le chemin de sportifs et d’organisateurs de courses ; pris le départ (sans oublier de franchir la ligne d’arrivée) de compétitions locales... Et même plus ! La France compte 8,5 millions de joggeurs et il faut bien se rendre en l’évidence : pas un d’entre nous ne renonce à raconter sa passion.
C’est sans doute parce que j’aime moi aussi les histoires, mais aussi parce que je crois aux pouvoirs d’exaltation de la course à pied que j’ai eu envie de rendre compte de cette expérience toujours singulière en prenant le temps de choisir les mots. Car, que nous reste-t-il d’un 10 km, d’un marathon ou d’un trail ? Quelle émotion se cache donc derrière un

« c’était super ! » ou « c’était difficile… ». Souvent le vocabulaire prend des raccourcis. Plutôt paradoxal, non, pour des expériences souvent si intenses ?! D'autant plus si vous êtes convaincu comme moi, que la course à pied n’est pas qu’une histoire de chronos ou d’endorphines.


Ainsi Just Runners multiplie les récits : des comptes rendus de courses, des portraits de coureurs pour croiser les points de vue, des chroniques de livres dédiés à ce petit univers. L’objet de ce blog est de témoigner du plaisir de courir… sans emphase. Être un coureur, ça peut représenter individuellement beaucoup et c’est si peu à la fois. Alors, rigolons un peu de nos aventures ! Pour ma part, je jure aussi d'enrichir mes papiers d'infos utiles afin qu’ils parlent au plus grand nombre ! Et peut-être qu’au détour d’une phrase, la magie de la course à pied apparaîtra.

 

Pour m’accompagner sur cette route, j’embarque avec moi ma petite famille. Ma fille, Ysée, est ma première supportrice. Mon mari, Sergio, ne manque jamais de poser son regard aiguisé de photographe pro sur mes escapades d’apprentie coureuse. Allez, suivez-nous les amis !