© 2017 par Just Runners. Créé avec Wix.com

  • Just Runners
  • Instagram B&W

Coaching 100 % nature à Gérardmer

11-Oct-2016

DECOUVERTE - Un stage à la station de trail de Gérardmer

 

Peut-on pratiquer durablement le trail sans technique ? Les courses de la rentrée ont sévèrement rappelé à mes articulations, quadriceps et triceps suraux (le petit nom du muscle principal du mollet…) la nécessité d’apprendre à trottiner avec une touche de légèreté. 
C’est d’ailleurs la première recommandation de Frédéric Kimmlingen, l’un des coachs partenaires de la station de trail de Gérardmer, auprès de qui Sergio et moi sommes allés trouver conseil le week-end des 8 et 9 octobre derniers, le temps d’un stage découverte : « Ecoute-toi quand tu cours. Si tu entends ton pied butter sur le sol, ce n’est pas bon signe ! » explique cet entraîneur diplômé d’Etat, ancien triathlète de haut niveau et spécialiste du demi-fond, actuellement directeur de la Fédération nationale d’Athlétisme du Luxembourg. Après un petit quart d’heure de mise en route sur les pentes herbeuses de la station de trail, nous voilà dans le vif du sujet au pied du domaine skiable de la Mauselaine. Je tâtonne dans l’art de la montée et de la descente. Le kilomètre vertical du site, ça sera pour la prochaine fois !

 

"Bien courir"

 

Comme beaucoup de coureurs amateurs, je me suis souvent dit que courir, c’était d’abord mettre un pied devant l’autre… Même si je me doutais bien que ce n’était pas si simple que cela, je n’imaginais pas combien utiliser ma plante du pied – plutôt que mon talon – pouvait apporter de la fluidité à mes descentes et donner envie à mon corps de s’engager un peu plus dans la pente. Maigre découverte me diras-tu, toi lecteur qui cours sans doute bien mieux que moi ? Ne sois pas trop impatient… Un stage de trail à Gérardmer a beaucoup plus à t’apporter. 
C’est ainsi que la matinée technique cède la place à une séance au seuil en sous-bois. Frédéric nous propose une piste d’environ 1 km le long du ruisseau du Phény jusqu’à la cascade du saut de la bourrique… Un chemin digne de la forêt de Brocéliande avec son lot de pierriers, de racines, de bosses et de petits ponts de bois. Myriam se joint à nous pour découvrir la palette de jeux de pieds à inventer sur ce parcours. Appui mi-pied, puis appui pied plat. Quelques pas de marche, puis relancer. Cet après-midi, notre équipée compose avec la nature. Et régulièrement, notre coach - qui court avec nous - nous rappelle que l’on est aussi là pour sortir de nous-même : « Accélère ! ». Ok, ok… On enquille le parcours au feeling en 6mn30, 6mn, puis 5mn30. Il fait moins de 10 degrés dehors, mais nous avons tous bien chaud.

 

Le plus beau point de vue sur le lac

 

 

 

Le dimanche matin nous ouvre un peu plus grand encore les portes des Vosges. Comme la veille, nous sortons des parcours balisés de la station de trail pour découvrir l’observatoire de Merelle par les chemins de randonnée. Encore une belle montée qui nous donne l’occasion de faire vrombir nos petits cœurs en jouant au maximum avec le sentier. La récompense : un point de vue de carte postale sur le lac de Gérardmer pour un bol d’air total de deux heures.
Ai-je trouvé la voie du style économique et efficace en trail ? Je n’ai sans doute pas révolutionné ma pratique en un week-end, mais je quitte la montagne avec l’envie d'avaler des côtes et des descentes. Un stage à la station de trail de Gérardmer avec un super coach, c’est une vraie bonne formule pour grandir un peu dans sa pratique.

 

Frédéric Kimmlingen et sa compagne Cathy vous accueillent au Chalet des Roches Paîtres. Des chambres d’hôtes de charme où les traileurs sont aux petits soins : www.chambres-hotes-gerardmer.com

 

‎Plus d’infos sur la station de trail de Gérardmer : www.stationdetrail.com/vosges

Tags:

Partagez sur Facebook
Partagez sur Twitter
Likez cet article !
Please reload

DES PORTRAITS DE COUREURS DE TOUS LES HORIZONS:

 

Un article racontant l'histoire d'un coureur amateur juxtaposé à l'interview d'un athlète champion du monde comme Nathalie Mauclair, Bruno Heubi, Adeline Roche ou Sylvain Court... La jolie galerie de portraits de Just Runners ouvre une fenêtre sur l'univers bien personnel de coureurs de tous les horizons. Avec toujours en toile de fond cette question : "Mais pourquoi donc courez-vous ?".

 SUIVEZ JUST RUNNERS: 
  • Twitter B&W
 dernierS POSTs: 

October 18, 2019

March 10, 2019

Please reload