© 2017 par Just Runners. Créé avec Wix.com

  • Just Runners
  • Instagram B&W

Le belle vague des trails blancs

7-Dec-2016

Cette semaine, Just Runners fait le tour des trails blancs proposés dans le Grand Est. Entre pistes damées et sentiers immaculés, il faudra choisir… et assurer sur ces courses différentes.

 

Pour certains le début de la saison de cross a sonné. Mais pour les traileurs, l'appel de la montagne perdure même au cœur de l'hiver. Pour se livrer confortablement à ce type de course, mieux vaut choisir l’équipement adéquat pour une expérience réussie. « L’idéal reste d’investir dans une paire de baskets de trail en goretex et des guêtres en élasthanne comme peuvent en proposer Kalenji et Salomon afin de se protéger de la neige » note Frédéric Kimmlingen, coach de trail diplômé à Gérardmer. A envisager aussi en fonction de la surface, un système de crampons de type Yaktrax de chez Raidlight par exemple. Un matériel que l’on prendra soin de tester au préalable pour s’éviter un numéro de surf sur les traces. 
La bonne option au niveau du textile ? « Privilégier les vêtements légers et un gilet coupe-vent sans manches en maille fine, toujours utile en altitude, même dans les Vosges. L’objectif principal est de limiter la sudation. Pour ne pas risquer d’avoir froid tout d’abord. Et puis, une perte de 2% de son poids en eau diminue les capacités physiques de 20 %... C’est un calcul bien connu » poursuit l’entraîneur. 
Vous voilà parés pour affronter des conditions météos toujours aléatoires ? Allez, on vous présente les courses :

 

 

TRAIL BLANC DES VOSGES, LE PLUS POPULAIRE 
Le week-end des 28 et 29 janvier 2017 à la station du Rouge Gazon 

Départ des courses le 28 janvier à 14h30 pour le 7 km et à 18h30 pour le 5 km. Puis, départ le 29 janvier à 11h pour le 17 km. 

Avec déjà six années d'existence, le trail blanc des Vosges programmé les 28 et 29 janvier est la doyennne des courses sur neige dans le Grand Est. Sur le domaine skiable de la station du Rouge Gazon, propriété de la famille Luttenbacher depuis le début du 20ème siècle, les coureurs feront leur choix entre trois courses : le tout nouveau parcours découverte de 7 km et la nocturne de 5 km – 340 m D+ le samedi ; ou le trail de 17 km – 600 m D+ le dimanche. Il n’est pas rare de voir certains participants enchaîner deux courses, histoire de mieux savourer l’alternance de pistes damées, chemins et sentiers de raquette, sans oublier la piste rouge de ski alpin que les participants au 17 km auront à gravir… et à descendre au cours de leur périple. Sensations garanties ! Comme le souligne Ludivine Ah-Thon, organisatrice de la course avec Bertrand Harter : « nous avons la chance d’être dans une station qui réservera ses pistes aux traileurs le temps de la course ».
Pour accueillir quelque 2 000 coureurs, les petits plats seront mis dans les grands : vin chaud, jus de pomme chaud ou soupe chaude donneront des couleurs aux runners qui auront bravé le froid. Et, évolution importante par rapport aux éditions précédentes, un parking sera ouvert au pied du col à Saint-Maurice-sur-Moselle où une navette de bus prendra en charge les participants.

Plus d'infos : www.courirsurdeslegendes.fr

 

 

TRAIL BLANC DU GASCHNEY, UNE SORTIE ENTRE POTES 
Le 4 février 2017 à la station du Gaschney

Départ des courses à 13h pour le 18 km et 13h30 pour le 9 km 

Organisé par le Colmar Trail Aventures, le trail blanc du Gaschney prendra pour théâtre le 4 février une petite station de ski située dans les Vosges alsaciennes près de Munster, à une heure environ de Colmar. Pour cette seconde édition, les deux courses (9 km - 350 m D+ et 18 km - 700 m D+) conduiront les coureurs du côté du Hohneck pour offrir un beau point de vue sur le lac du Schiessrothried. Derrière ces formats courts, se profilent néanmoins des parcours exigeants sur des chemins peu damés, où il ne sera pas rare d'évoluer avec de la neige jusqu'aux genoux. 
Pour l'association organisatrice, ce trail blanc est l'occasion de partager une belle sortie entre potes dans "un petit coin de paradis" à deux pas de chez soi. Après l'effort, il devrait y avoir de l'ambiance à la soirée "afterski" qui proposera un dîner traiteur dans une ambiance autrichienne sous un chapiteau équipé d'une piste de danse. Attention, sur place, les équipements sont limités au strict minimum. Si vous voulez être de la partie, hâtez-vous pour vous inscrire, car la jauge est limitée à 500 dossards. 

Plus d'infos : http://colmar-trail-aventures.webnode.fr

 

CLAIR DE LUNE POUR LE TRAIL DES CALLUNES 
Le 4 février à Ban-de-Sapt 

Départ des courses à 18h15 pour le 20 km et le 30 km ; et 18h30 pour le 11 km ; randonnée de 10 km le matin avec repas

L’univers de la course à pied recèle de belles histoires… Celle du trail des Callunes, c’est sûr, en fait partie. Impulsé par Ingrid et Richard Garnier à Ban-de-Sapt, un tout petit village à 10 km de Saint-Dié, le rendez-vous avait dans l’idée de faire parler du « jardin des Callunes ». Un parc paysager à l’anglaise de 4 ha, labellisé « jardin remarquable », dont le couple originaire d’Angers est tombé sous le charme au point de tout quitter pour vivre sur place et développer l’attractivité du site auprès du public. 
Né il y a trois ans, le trail des Callunes a conquis rapidement les cœurs : le 4 février prochain, ils devraient être 700 traileurs au départ de l’une des trois courses toutes nocturnes (11 km – 370 m D+ ; 20 km – 650 m D+ et 30 km – 900 D+), mais aussi près de 90 bénévoles (sur une commune de 280 habitants !) prêts à prêter main forte pour l’organisation de la manifestation et la préparation de la soupe « made in Callunes » à déguster sur les ravitos. « Nous souhaitons préserver l’esprit terroir et convivial de l’événement » commente Ingrid Garnier, également traileuse avec son conjoint. 
Au niveau du tracé, les coureurs longeront le jardin des Callunes avant d’évoluer dans le domaine forestier déodatien, traverser la montagne de l’Ormont et emprunter sur 1,5 km les tranchées militaires de la guerre de 14-18. Si le manteau neigeux n’est pas trop important, sans doute pourrez-vous découvrir la callune, cette bruyère typique de l’Est de la France et l’une des 250 variétés abritées par le parc.

Plus d'infos : http://www.traildescallunes.canalblog.fr

 

UN MARATHON DE GUERRIERS AU TRAIL DE LA MOSELOTTE 
Le 19 février 2017 à Cornimont 

Départ des courses à 7h pour le 42 km, 8h30 pour le 14 km et 9h15 pour le 28 km 

Avec son trail hivernal de la Moselotte, le club olympique de la Haute Moselotte (COHM) n'en est pas à son coup d'essai. D'ailleurs, 1 500 participants se pressent chaque année sur les sentiers enneigés de Cornimont, à proximité de la Bresse en Lorraine, pour se challenger sur des parcours physiques (14 km - 750 m D+ ; 28 km - 1 500 m D+ et 42 km - 2 000 m D+), qui donnent du fil à retordre même à la fine fleur des traileurs. "Notre démarche est de privilégier des parcours sur des sentiers dominant les vallées. La contrepartie est qu'il faut bien souvent cheminer dans la neige" explique David Curien, co-organisateur de la manifestation avec Julien François. "Une année particulièrement enneigée, je me souviens que nous nous sommes distingués comme le trail blanc le plus lent de France avec une moyenne de l'ordre de 4,5 km/h". 
Nouveauté de cette 6ème édition programmée le 19 février, elle fera place à une course de 42 km - 2000 m D+. Un format sur mesure pour les coureurs les plus forts. Il s'appuiera sur le tracé du 28 km et s'enrichira d'une boucle inédite qui passera par la Piquante Pierre sur la commune de Basse-sur-le-Rupt, un site historique qui abrita des maquisards pendant la seconde guerre mondiale. 
Côté confort, le trail de la Moselotte investit le gymnase de Cornimont. Vestiaires, consignes et sanitaires (avec douches !) bien au chaud devraient donner le sourire aux coureurs les plus frileux ! 

Plus d'infos : www.traildelamoselotte.fr

Tags:

Partagez sur Facebook
Partagez sur Twitter
Likez cet article !
Please reload

DES PORTRAITS DE COUREURS DE TOUS LES HORIZONS:

 

Un article racontant l'histoire d'un coureur amateur juxtaposé à l'interview d'un athlète champion du monde comme Nathalie Mauclair, Bruno Heubi, Adeline Roche ou Sylvain Court... La jolie galerie de portraits de Just Runners ouvre une fenêtre sur l'univers bien personnel de coureurs de tous les horizons. Avec toujours en toile de fond cette question : "Mais pourquoi donc courez-vous ?".

 SUIVEZ JUST RUNNERS: 
  • Twitter B&W
 dernierS POSTs: 

October 18, 2019

March 10, 2019

Please reload