© 2017 par Just Runners. Créé avec Wix.com

  • Just Runners
  • Instagram B&W

Lucie Jamsin, la femme de la situation

7-Sep-2017

SPECIAL – Championnats de France de trail de Gérardmer

 

Quoi qu’elle entreprenne, elle sait où elle va, Lucie Jamsin. A 28 ans, l’athlète membre du Team Trail Isostar affiche déjà un palmarès prometteur : quatre sélections en équipe de France de course de montagne, 8ème aux championnats du monde de trail long en 2017 et 6ème aux championnats de France de trail court en 2016. Elle s’est également distinguée cette saison sur des rendez-vous relevés comme au Ventoux où elle fait une belle seconde place à l’Ergysport trail. 
Côté professionnel, cette ancienne étudiante en STAPS est sapeur-pompier au grade de lieutenant. Une vocation qu’elle poursuit depuis l’adolescence : elle a été jeune sapeur-pompier dès l’âge de 16 ans avant de s’engager comme volontaire. Elle explique son choix avec logique : « j’ai connu un incendie étant enfant au domicile de mes parents ». Un second accident familial la fait se sentir « démunie, inutile ! Je me suis dit que ça ne devait plus jamais arriver, ni pour un membre de ma famille, ni pour un inconnu ». Elle se met alors à passer ses diplômes de secouriste. « Ca m’a plu ». 

 

Sortir du stade

 

Le sport aussi a toujours plu à Lucie Jamsin. La gymnastique, le VTT, la boxe… Elle est d’abord une enfant touche à tout. Puis l’athlétisme gagne peu à peu du terrain : « j’aimais cet effort, mais sans grands résultats » commente-t-elle. Lorsqu’elle devient sapeur-pompier, elle joue au foot et au volley à la caserne. Et décide en parallèle d’approfondir sa démarche. Elle croise bientôt le chemin de l’entraîneur de l’équipe de France de trail, Philippe Propage. « Il m’a emmené sur quelques objectifs sur route avant de me faire découvrir le trail ».
Bonne pioche, Lucie Jamsin accroche ! « Le trail, c’est sortir du stade et quitter la pression qu’on peut se mettre sur des séances de piste. S’éloigner aussi de son ordinateur et de son téléphone portable. J’aime courir à la sensation, prendre le temps de redécouvrir la nature… ». Bref, vivre des choses simples. « La nature est belle aux portes des villes » ajoute-t-elle.

 

Singles en racines et pierriers

 

 

Originaire de Béthune, l’athlète vit aujourd’hui à Bellegarde-sur-Valserine, au pied du Jura. Les Vosges ? L’été lui a permis de faire la connaissance de ses sentiers : « je suis allée reconnaître le trail long des championnats de France au mois d’août. J’ai trouvé le parcours surprenant avec cette alternance rythmée de montées et de descentes ; ces singles en racines et en pierriers… Je pense qu’il va y avoir de la casse musculaire et que cette course va laisser des traces sur les organismes ! ». 
Vous l’aurez compris. Les championnats de France de trail de Gérardmer sont l’un des objectifs phares de la saison de Lucie Jamsin où elle se rendra avec son club l’Athlé Saint Julien 74. Car, la jeune femme se verrait bien à nouveau porter les couleurs de l’équipe de France aux prochains championnats du Monde : « c’est ce qu’il y a de plus beau ! Je ferai tout pour être à la hauteur, car participer aux championnats du Monde, c’est prendre part à un événement complet. On se donne à fond ! ». Pour s’assurer une sélection, Lucie Jamsin devra remporter au préalable l’étape gérômoise. Dans sa tête, elle est prête.

Partagez sur Facebook
Partagez sur Twitter
Likez cet article !
Please reload

DES PORTRAITS DE COUREURS DE TOUS LES HORIZONS:

 

Un article racontant l'histoire d'un coureur amateur juxtaposé à l'interview d'un athlète champion du monde comme Nathalie Mauclair, Bruno Heubi, Adeline Roche ou Sylvain Court... La jolie galerie de portraits de Just Runners ouvre une fenêtre sur l'univers bien personnel de coureurs de tous les horizons. Avec toujours en toile de fond cette question : "Mais pourquoi donc courez-vous ?".

 SUIVEZ JUST RUNNERS: 
  • Twitter B&W
 dernierS POSTs: 

October 18, 2019

March 10, 2019

Please reload