Voyage amoureux en Camargue

20-Apr-2018

"ULTRA-NATURE"– Grand Raid de Camargue les 29 et 30 septembre 2018

 

Qu’est-ce que la Camargue évoque pour vous ? En général, quand je pose la question dans mon entourage, on me parle tout de suite des moustiques, des gitans et du soleil de plomb. Allez, fermez les yeux ! Vous voyez le delta formé par le Rhône entre Aigues-Mortes, Arles et Fos-sur-Mer ? Un petit coup de mistral sur une brassée de roseaux. Eh hop, voilà que le cœur du parc naturel régional de Camargue s’ouvre devant vous. Une terre de 150 000 hectares entre mer et marais ponctuée par des rizières et des parcs où poussent la salicorne.
C’est dans ce décor à la fois âpre et poétique que prendra ses quartiers le Grand Raid de Camargue les 29 et 30 septembre prochains. Une épreuve qui fêtera cette année sa 4ème édition autour de trois épreuves : un semi, un maratrail de 48 km et un 100 kilomètres, l’épreuve phare qui emmènera les coureurs sur les sentiers secrets d’ un paysage privilégié, caractérisé par un écosystème basé sur la gestion de l’eau douce. " Ce territoire est ouvert aux traileurs uniquement à l’occasion de la manifestation. Notre association n’est par ailleurs autorisée à assurer le repérage du trail que trois jours avant celui-ci et nous débalisons le jour-même " commente Laurent Grenier, président de l’association Grand Raid de Camargue, qui a su convaincre un à un ses partenaires de ce qui « était au départ le rêve un peu fou de traverser la Camargue en courant ». Des communes et d’autres collectivités bien sûr, les Conservatoires du littoral des Bouches-du-Rhône et du Gard, le Parc naturel Régional de Camargue, mais aussi des entreprises comme les Salins ou Listel, grands propriétaires terriens, ne tardent pas à se rallier à l’aventure initiée par cet utra-traileur expérimenté, enfant du midi et comptable de profession. Lors des entretiens minutieusement préparés, une carte de la Camargue finit toujours par être dépliée sur une table. Les premiers tracés du raid sont envisagés, perfectionnés, puis adoptés.

 

Terre de coeur 

 

Dans ma mythologie familiale, j’ai souvent eu l’impression d’être née en Camargue. Au final, je n’y ai passé que de très nombreuses vacances… au point quand même d’en avoir une connaissance intime. Les Saintes-Maries-de-la-Mer, la promenade de la digue à la mer sur un sentier entre flamants roses et taureaux, la grande plage sauvage du Radeau, le chemin du lac du Vaccarès, les abrivados du dimanche avec la trouille au ventre qu’un taureau échappe à l’attention des gardians… J’aime tout de ce pays de mon enfance jusqu’à l’odeur de ses roubines ! Alors, quand j’ai vu cette course faire son apparition juste au moment où je débutais la course à pied, je me suis dit aussitôt qu’il faudrait un jour que je participe à cet « ultra nature » dans ce pays où la terre et le ciel s’entremêlent parfois en hiver dans une déclinaison de tons beiges. Cette année devrait être la bonne pour moi. Et j’avais très envie de vous faire découvrir cet événement pour que vous soyez de la partie, vous aussi ! 
Mais, le président de l’association, que l’on pourra suivre cet été sur la Transpyrenea 866 km - Rando Raid (900 km – 60 000 m D+) nous prévient. Cet ultra-trail, parfaitement plat n’est pas pour autant sans surprise : « il se déroule dans un milieu naturel pas facile à courir avec du vent, un environnement salé favorisant la déshydratation ; des rochers ici et là, du sable qui parfois peut envahir les chemins… ». L’épreuve de 100 km permet d’ailleurs de décrocher 4 points UTMB. S’il fallait achever la démonstration, on rappellera que l’ultra a été remporté l’an passé par l’ancien triathlète professionnel François Chabaud en 9h48. Bref, le Grand Raid en Camargue n’est pas un 100 km de routard ! 

 

 

Sport... culture et fête

 

Au-delà de la traversée des principales communes du territoire de Salin-de-Giraud à Vauvert, les traileurs auront l’occasion d’embarquer sur le bac du Sauvage sur le Petit Rhône, découvrir le domaine royal de Jarras de Listel ou encore les salins d’Aigues-Mortes. Pour retenir un peu plus longtemps tout ce petit monde dans ses filets, le Grand Raid de Camargue programme aussi une journée festive le dimanche 30 septembre à l’issue des courses programmées la veille : ferrade et brasucade au feu de bois récompenseront plus particulièrement les familles. L’atypique Grand Raid de Camargue permettra ainsi à chacun de réviser son lexique provençal. 

 

Plus d’infos : https://www.grandraidcamargue.fr

Partagez sur Facebook
Partagez sur Twitter
Likez cet article !
Please reload

DES PORTRAITS DE COUREURS DE TOUS LES HORIZONS:

 

Un article racontant l'histoire d'un coureur amateur juxtaposé à l'interview d'un athlète champion du monde comme Nathalie Mauclair, Bruno Heubi, Adeline Roche ou Sylvain Court... La jolie galerie de portraits de Just Runners ouvre une fenêtre sur l'univers bien personnel de coureurs de tous les horizons. Avec toujours en toile de fond cette question : "Mais pourquoi donc courez-vous ?".

 SUIVEZ JUST RUNNERS: 
  • Twitter B&W
 dernierS POSTs: 

October 18, 2019

March 10, 2019

Please reload

© 2017 par Just Runners. Créé avec Wix.com

  • Just Runners
  • Instagram B&W