Un p'tit saut dans le Beaujolais vert !

17-Sep-2019

TRAIL ET ULTRA-TRAIL – Ultra-trail du Beaujolais vert les 11 et 12 octobre à Cublize

 

 

Tu as fait l’ultra-trail du Mont Blanc et tu cherches une course d’automne avant la SaintéLyon ? Viens faire un tour du côté du Beaujolais vert le week-end des 11 et 12 octobre. « Le Beaujolais vert ?? » me diras-tu. Eh ouais, tu vois Lyon ? Plus au nord, tu as Villefranche-sur-Saône. Et un peu à l’ouest, voilà le lac des Sapins à Cublize, un terrain de jeu bien connu des triathlètes qui fendent chaque année ce plan d’eau de 38 hectares à l’occasion du triathlon du même nom. C’est là, sur cette base de vie, que la troisième édition de l’Ultra Trail du Beaujolais vert prendra ses quartiers dans un petit mois. Près de 2 000 coureurs ont signé l’an dernier pour cette manifestation toute jeune parrainée officiellement par le grand François d’Haene. Le coureur du team Salomon se prête d’ailleurs le 19 septembre au jeu de la reconnaissance de parcours : une balade de 8 km sur la commune de Cublize. Pour vous inscrire, c’est par ici par mail à evenements@c-or.fr. Habitant Nancy en Lorraine, il me sera un peu compliqué de me joindre à la balade. En revanche, pour ce qui est de l’Ultra trail du Beaujolais vert, 110 km et 5 200 m D+, allez ! J’en suis. 

 

Des tracés avec du tempérament 

 

Alors certes, il y aura le lac, mais aussi les paysages de moyenne montagne avec des forêts de résineux et quelques beaux panoramas à 360 °C comme depuis le mont Soubran où par beau temps on aperçoit le Mont Blanc et les contreforts du massif central. « Notre territoire offre de nombreux atouts naturels. Quoi de plus normal que d’y organiser un trail, et même un ultra-trail, qui va créer tant d’émulsions entre les coureurs, les familles, les bénévoles ? » commente Dominique Despras, vice-président délégué aux sports de pleine nature à la Communauté d’agglomération de l’Ouest Rhodanien, organisatrice de l’épreuve. L’homme est par ailleurs agriculteur et ouvrira les portes de sa ferme pour laisser passer les coureurs. Enfin, laisser passer… peut-être que ça sera à quatre pattes, car si j’ai bien compris il y aura « prairies pentues » dans les parages de Claveisolles. Heureusement qu’il y aura – aussi - des ravitos bios pour faire oublier tout ça !

Mais on n’en saura pas plus. « Nous ne dévoilons le tracé GPS des courses que 10 jours avant le jour J » ajoute Cyrille Danguin, responsable technique de la course, « car l’une des particularités de l’UTBV est de traverser de nombreuses propriétés privées ». Si le relief de la région ne permet pas d’offrir de longues ascensions – les sommets les plus hauts se situent à 900 m d’altitude -, en revanche, un tracé sportif nous est promis avec des enchaînements éprouvants de montées et descentes. « Pas ou peu de plat… On a vraiment cherché ce que l’on pouvait faire de « pire » ! Les coureurs sont en général surpris par la difficulté des parcours ! » ajoute Cyrille Danguin. Les concurrents du 110 km sont prévenus : il faudra vraiment en garder sous le pied jusqu’au mont Soubran, aux alentours du 80ème km, car la montée risque de crisper les ischios-jambiers. Après, promis, on pourra souffler un peu avant l’assaut final. 

 

Bénévoles mobilisés

 

L’Ultra trail du Beaujolais vert déclinera cinq parcours de 8 km à 55 km - 2 400 m D+, et 110 km - 5 200 m D+ pour les plus vaillants, qui bénéficieront du savoir-faire d’une équipe de bénévoles rôdée ayant notamment l’expérience du triathlon du lac des Sapins, 23 ans d’âge. Coordonnateur des activités de pleine nature à la Communauté d’agglomération, Alain Dessablons rappelle l’importance que la collectivité attache à la sécurité des coureurs. Celui qui officie également comme président du club de triathlon local aime parler de « la part de frisson que viennent aussi chercher les bénévoles. C’est ça la vraie recette d’une belle manifestation ! ». Dernier atout de ce trail pour ceux qui viennent de loin :  les épreuves débutent le vendredi en soirée pour s’achever le samedi. Ensuite, il n’y aura plus qu’à découvrir ce petit bout de terroir. Et je suis sûre que ce Beaujolais-là a beau être vert, le Beaujolais rouge ne devrait pas pas être difficile à trouver pour trinquer dignement. 

 

Plus d’infos : https://www.facebook.com/ultratrailbeaujolaisvert/?epa=SEARCH_BOX

 

Crédit photo : UTBV

 

 

Partagez sur Facebook
Partagez sur Twitter
Likez cet article !
Please reload

DES PORTRAITS DE COUREURS DE TOUS LES HORIZONS:

 

Un article racontant l'histoire d'un coureur amateur juxtaposé à l'interview d'un athlète champion du monde comme Nathalie Mauclair, Bruno Heubi, Adeline Roche ou Sylvain Court... La jolie galerie de portraits de Just Runners ouvre une fenêtre sur l'univers bien personnel de coureurs de tous les horizons. Avec toujours en toile de fond cette question : "Mais pourquoi donc courez-vous ?".

 SUIVEZ JUST RUNNERS: 
  • Twitter B&W
 dernierS POSTs: 

October 18, 2019

March 10, 2019

Please reload

© 2017 par Just Runners. Créé avec Wix.com

  • Just Runners
  • Instagram B&W