© 2017 par Just Runners. Créé avec Wix.com

  • Just Runners
  • Instagram B&W

Un vrai guet apens !

18-Oct-2019

ULTRA-TRAIL - Ultra Trail du Beaujolais Vert à Cublize - 110 km et 5 200 m D+ - les 10 et 11 octobre 2019 

 

- T'es brassée ou pas ? 
- T'es quoi ??? 
Est-ce une expression régionale ? Ce qui est certain, c'est lorsque Dominique Despras, le patron de la ferme de l'Espoir, me pose cette question entre deux quartiers d'orange et un verre de coca, je mets du temps à comprendre  qu'il fait sobrement référence à l'état de mon estomac. Ou plutôt je ne comprends pas encore qu'à ce ravitaillement du 80ème km et 3 800 m D+ qui fleure bon l'étable, c'est le début de la fin pour moi après 15h20 de course. Adieu veau, vache, cochon, couvée ! Les bonnes sensations s’éclipsent. Débute alors le compagnonnage avec ma copine la nausée... Il me faudra 7h pour gérer les 30 derniers kilomètres de la course et passer l'arche d'arrivée. A la sortie de la ferme, tandis que Sergio m'encourage, l'ascension à travers les champs de Claveisolles ne sera que le premier coup de cul d'une longue série, qui va petit à petit crisper mon sourire. Parce que je n'arrive plus à bouffer ne serait-ce qu’un smarties. Et bientôt plus à boire. Tu l'as vu le beau point de vue depuis la station de Météo France au 90ème km ? Naaaaan ! 

 

 

Les deux visages d’un trail 

 

Maintenant que je sais que je l'ai passée cette ligne d'arrivée - et en plus plus lorsque le soleil se couchait sur le lac des sapins - je peux un peu crâner en vous disant que cet ultra-trail du Beaujolais vert, c'est quand même une expérience épatante ! Déjà, parce que j'ai bien géré cette looooongue nuit d'automne qui nous attendait tous : c'était là à mon sens la première difficulté de cet ultra, car avec un coup d'envoi vendredi 11 octobre à 21h, on ne pouvait passer au travers d'une séance de footing au clair de lune d'un peu plus de 10h. Il faut dire que les équipes de bénévoles présentes à chacun des ravitaillements ont largement contribué à éclairer cette douce nuit. Le maire de Chambost himself, qui bippe ton dossard à 6h du matin, c'est quand même la classe ! Puis, lorsque l'aube s'est levée, j'ai savouré. La brume qui emplit la forêt. L'odeur du petit matin. Mais aussi la lumière du jour retrouvée. Que c'est bon d'éteindre sa frontale et d'allonger un peu la foulée entre les bogues de marron. Les racines, les cailloux, j'les vois bien là... Alors, on y va, en foutant un peu la paix aux bâtons ! 
Cet ultra-trail du Beaujolais vert, c'est aussi une expérience épatante parce que quand même, il a bien caché son jeu, le bougre. Le parcours en a surpris plus d'un ! En effet, ce trail ne se distingue pas particulièrement pour sa technicité. Avec ses 5 200 m D+, j'ai même osé penser que ça serait roulant ! Et ça l'est jusqu'au 50ème km : les montées sont progressives ; on déroule sur le bitume aux abords des villages… Une météo au top favorisant par ailleurs la progression des coureurs. Et puis, c'est après le troisième ravitaillement que le profil de la course change vraiment. Mais alors, vraiment-vraiment-vraiment ! Les chemins de pierre deviennent des chemins herbeux ou de terre ; les ascensions rallongent sérieusement et imposent des courbes agressives. Au total, huit sommets infligeront une bonne leçon à tous ceux qui ont cru trop vite que cet ultra était dans la poche d’avance : le 110 km enregistre d’ailleurs environ 80 abandons sur 400 coureurs au départ. Le Beaujolais vert est un terrain de jeu sérieux.

 

Solidarité territoriale 

 

Tout jeune au sein de la programmation des ultras en France, l' Ultra Trail du Beaujolais Vert se démarque enfin par une organisation de grande qualité grâce aux moyens mobilisés par la Communauté d’agglomération de l’Ouest Rhodanien. Si le lac des sapins avec ses 38 hectares de plan d’eau constitue un site attractif pour accueillir le public, la collectivité a réussi à associer de nombreuses communes à cet événement qui toutes ont joué le jeu d’ouvrir leur gymnase, leur salle de fête ou leur église pour accueillir les coureurs. Plus fort encore, 100 agents de l’établissement public de coopération intercommunale ont mis à profit leur journée de solidarité annuelle pour participer à l’événement et renforcer l'équipe de 500 bénévoles. Un bel exemple de démarche de cohésion sociale comme un ultime enseignement de ce beau-grand week-end.

Partagez sur Facebook
Partagez sur Twitter
Likez cet article !
Please reload

DES PORTRAITS DE COUREURS DE TOUS LES HORIZONS:

 

Un article racontant l'histoire d'un coureur amateur juxtaposé à l'interview d'un athlète champion du monde comme Nathalie Mauclair, Bruno Heubi, Adeline Roche ou Sylvain Court... La jolie galerie de portraits de Just Runners ouvre une fenêtre sur l'univers bien personnel de coureurs de tous les horizons. Avec toujours en toile de fond cette question : "Mais pourquoi donc courez-vous ?".

 SUIVEZ JUST RUNNERS: 
  • Twitter B&W
 dernierS POSTs: 

October 18, 2019

March 10, 2019

Please reload